mardi 17 juillet 2012

Recouvrage, comment faire.

bonjour,

Ce matin un enrobage à faire sur une paire de chaussures de femme. Il est d'ailleurs possible de recouvrir beaucoup de supports,



 Les animaux de compagnie, le chat, le chien, meilleur ami de l'homme sont souvent pour le cordonnier des pourvoyeurs en réparations que ce soit en souliers, en ameublement, en bagagerie etc... cette fois ci c'est un chien qui a bien jouer son rôle, les talons et un petit morceau de contrefort sont bien abîmés.

 



Nous voyons dans ce sujet un palliatif au recouvrage.






http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/04/recouvrageteinture-un-palliatif.html

A une époque ces réparations étaient quotidiennes, maintenant elles sont rarissimes, je suis persuadé que la plupart des cordonniers actuels, n'ont jamais procédés à ce genre de travaux.
A la première vague des talons aiguilles, la conception étaient différente, j'en ai parlé dans d'autres sujets, ils étaient tous recouverts de peausserie, et leurs matériaux ne permettaient pas de s'accommoder d'une finition en teinture simplement. Maintenant les talons modernes tout en plastique permettent une finition seule en teinture et sont livrés d'usine, teints, enrobage lamelles de cuir, chez le chausseur en plus en enrobage peaux.
Chez nos fournisseurs on trouvait des mètres d'enrobage en présentoirs dans tous les coloris, les nuances et de qualité de peausseries différentes, le tout découpé a la forme des talons, prêt à la pose.

Lorsque des talons nous sont amenés abîmés, le plus simple pour le cordonnier et le moins onéreux pour le client, est de les changer tout cela avec explications, démonstrations,et son accord, ils seront ensuite teints, ou d'usine enrobé de lamelles de cuir selon la disponibilité.
La cliente pour des raisons inconnues a le désir de refaire ses talons à l'identique, une seule solution, l'enrobage.


Une vue des talons abîmés et de la peausserie percée.




j'en ai fait un sujet " Talons aiguilles,, La pince chauffante "
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/01/la-pince-electrique-chauffante.html

j'ai dit que les cordonniers le savent malheureusement, certains emboîtages sont pratiquement indémontables sans l'aide du tournevis en levier au grand dam du talon. Pour un changement le problème ne se pose pas, mais pour un recouvrage, il faut des talons parfaits et notre toutou les a déjà bien entamés. La pince chauffante pour ceux qui en ont, mais ils doivent être très rares, fait des miracles, on la voit ici en action pour la plus grande satisfaction des talons.




Les talons démontés.




Les enrobages anciens sont décollés.




Une peausserie est choisie en fonction de sa couleur, qualité, aspect, souplesse, épaisseur.




Il faut tracer pour la découpe la peausserie en fonction de la forme du talon. Deux solutions, prendre modèle l'ancien enrobage, le deuxième la meilleure, à la craie qui nous donne le tracé et la forme exacte du talon.






De cette manière c'est facile.






Les deux enrobages sont tracés.





Ils sont découpés en prévoyant une marge pour le retour et l'emplacement de la gorge du talon.
En effet ils ont deux particularités, la queue de talon n'est pas recouverte par la gorge en cuir de la fin de la semelle d'usure, et l'emboîtage forme une protubérance encastrée dans l'emboîtage de la chaussure.
Ils ont de ce fait la facilité de ne pas avoir cette queue de talon très courbe fine difficile à recouvrir, et leurs forme très droite permettraient à un enfant de faire ce recouvrage, à l'inverse des aiguilles très incurvés, qui nous donnaient bien du mal en forme, et selon la qualité de la peau, particulièrement avec du vernis, peausserie très " froide " et rigide. Les ancien nous avaient donné la méthode, je ne vous la dit pas, ce n'est pas pour garder un secret, mais le procédé est un peu............






Les deux enrobages sont découpés.





Il faut restituer au mieux le fini idéal pour la qualité du travail, les creux doivent être poncés et comblés, avec un procédé que j'ai trouvé qui me permet des finitions, des rénovations, des camouflages sur tous supports ainsi que sur les tiges, pour enlever, accrocs, trous, éraflures etc...Certains truc sont réservés aux professionnels, nous les gardons pour nous.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2011/05/boucher-les-trous-les-cicatrises-les.html
Et ce, avec des abrasifs les plus fins réservés à l'automobile.




A la ponceuse.





A la lime pour bien recréer cet emboîtage particulier.






Les talons et les enrobages sont encollés.





En tout premier, l'enrobage est plié en deux et le talon est posé sur le milieu de sa partie arrière.






Ensuite avec les deux pouces l'enrobage est " poussé " pour éviter absolument les plis.





Tout au long de l'avancement du travail, il est découpé au ciseaux.




A l'endroit de la gorge, pour un recouvrement parfait, les deux côté sont superposés, coupés au tranchet, décollés pour enlever les morceaux inutiles, puis recollé pour une jonction parfaite.




En emboîtage, ils sont amincis au tranchet, et aidé de la ponceuse, lorsque celui ci est normal, pour une bonne adhérence et une épaisseur minimale.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2012/02/parer-refendre-amincir-biseauter-les.html




Le talon est positionné pour voir si tout est parfait avant l'encollage et son positionnement définitif.






A la bande sans fin on a préparé l'emplacement du bonbout, dans cet exemple c'est un bonbout à tige.







Le bombout est enfoncé pour éviter au maximum d'abîmer la peausserie au moment de cloué l'emboitage.







Les différentes parties sont encollées.










Les talon sont posés.









La jonction sera améliorée au cloutage du talon.






Au marteau, ou à la machine selon les désirs mais aussi les possibilités du cordonnier.





ils sont fraisés a la fraise à talon universelle.

La suite est un jeu d'enfant, déforme, finition, et notre principal soucis, le satisfaction de la cliente à la livraison.

Très amicalement,
Tictac.

18 commentaires:

  1. en faisant une recherche pour changer mes bonbouts en plastique pour les remplacer en bonbout en acier (d'ailleurs je n'ai pas trouver la méthode) j'ai pu visualiser plusieurs sujets sur votre site et je trouve que vous expliquer très bien les opérations à effectuées en sent la passion de la cordonnerie. Bravo

    Paddy

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Et merci pour vos encouragements.
    Pourquoi n'avez vous pas réussi à mettre des bonbouts acier ?
    Si c'est un procédé aiguille à tige, il est possible de les changer par des bonbouts ' oscar " ou autres à tige.
    Si ce sont des talons traditionnels cloués, sur vos talons, plastique ou cuir vous clouez des protecteurs Lulu ou autres.
    J'en parle certainement dans un sujet sur les talons aiguilles.
    Je suis de toutes manières à votre disposition pour tous renseignements.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  3. bjr
    bon maintenant que j ai lu cette page,je vais donc aller tout mettre en pratique puisque une nouvelle cliente ma apporter 4 paires de talon aiguilles pour remplacer ces embouts.
    mais maintenant il y a une paires de chaussure qui est blanche,mais est se que les embout existe en blanc,car je n en ais pas trouver.
    je vous redonne des news plus tard après mon travail pour vous en donner des nouvelles.
    merci pour vos conseil si précieux.
    bonne journée
    alexandre

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Alexandre,

    Les bonbouts à tige existent également en blanc, de même que les patins de protection existent aussi en blanc, et en rouge ce qui permet de protéger les chaussures de la marque lauboutin, et de conserver leur image de marque, leurs semelles d'usure en cuir rouge.
    très amicalement

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour!

    ENFIN la preuve par l'image que ce type de réparation existe!!
    J'ai abimé de nombreux talons "enrobés" -conduite auto, pavés des rues...- et JAMAIS les cordonniers sollicités n'ont accepté la réparation, j'en étais la 1ère surprise

    Moralité: continuer à chercher un artisan qui voudra bien...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Lorsque dans le sujet j'ai écrit,


    A une époque ces réparations étaient quotidiennes, maintenant elles sont rarissimes, je suis persuadé que la plupart des cordonniers actuels, n'ont jamais procédés à ce genre de travaux.

    je pensais à la raréfaction des talons enrobés en peaux au bénéfice de ceux teints ou enrobés de lamelles de cuir, l'acceptation de la clientèle pour aller vers une autre réparation, plus facile moins onéreuse, cette sauce qui coûte plus cher que le rôtit, etc...
    Mais en aucun cas du manque de savoir faire.
    Alors par rapport à ce que vous écrivez, êtes vous sur d'avoir eu affaire à des cordonniers ?
    La moralité, est à mon avis de trouver un artisan qui saura, plutôt que, qui voudra !
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que certain faux cordonniers comme vous le dite n'acceptent pas ce genre de travaux manque de temps
      combien pouvez vous prendre a un client pour ce travail 50 60 euros
      moi en 30 min je fait 10 paires de talons a 10 euros de lapréparation a la finition alors que pour votre enrobage vous en avez minimum pour 1h 1h30 si tout ce passe bien n'est ce pas ? pour moi qui suis en plein centre ville si je ne trie pas mon taf je ne m'en sors pas donc il y as quelques réparations reservés a la famille =D

      Supprimer
  7. Je n'en finis pas de découvrir vos posts et de revenir sur le même sujet!

    A cette occasion je vous confirme confier mes souliers à des vrais cordonniers, rien à voir avec les "enseignes minutes"
    A différentes occasions, j'ai pu récupérer mes chers escarpins ou bottines restaurés dans les règles de l'art
    Si ce n'est que ces fameux artisans, d'age respectable, ont fini par transmettre le relais

    Aujourd'hui, cette génération me manque...
    Je vais donc poursuivre ma quête vers quelqu'un qui saura
    Je lance un SOS :)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Je sais que les professionnels viennent visiter, pour donner plus de visibilité et d'actualité à votre appel, à ces échanges intéressants ( pour moi )je fais remonter le sujet en souhaitant qu'un artisan prenne en considération votre demande.
    très amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Merci pour ce super blog! Plusieurs fois, vous parlez d'aller voir un vrai cordonnier. Mais à quoi peut-on les reconnaître? (une enseigne, un sigle..)Existe-t-il un site ou une liste où ils sont regroupés?
    Je souhaiterai faire un enrobage (enfin, le mot magique pour que je ne me perdre dans d'immenses explications) de mes talons de bottines. A combien serait la moyenne de cette réparation? Un cordonnier m'a proposé plus de 100€, cela vous paraît-il excessif?

    Cordialement,
    en vous remerciant par avance de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Ce genres de réparations est facturée pour moi moins de la moitié de la somme annoncée.
      trouver un véritable cordonnier qui soit bon, je l'ai évoqué dans deux sujets il me semble.
      Qui peut ouvrir un atelier de cordonnerie
      Cordonnerie traditionnelle, multi
      services.
      Le cordonnier d'antan fabriquait les chaussures. maintenant deux diplômes séparent la profession.
      l'autre jour sur la cinq, un bottier oeuvrait, la chaîne en avait fait tout un reportage. C'est simplement ce que nous faisions chaque jour à l'atelier lorsque j'étais apprenti.
      Nous apprenions à faire des souliers, ce monde moderne veut ( je l'ai expliqué )qu'on apprenne à faire des clés, alors que pour moi faire des clés à la machine ne s'apprend pas.
      Faire une clé à la main d'après serrure, c'est une tout autre histoire, un beau métier simplement.
      Les enrobages nous en faisions chaque jour, le cordonnier moderne n'en fera peut être jamais dans sa vie d'artisan.
      Les temps ont changés, les compétences également.
      Très amicalement.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour votre réponse! (et désolé, je n'avais pas vu les articles en question. Je les ai lues attentivement, ce qui m'a permis de mieux comprendre) Encore merci.

      Supprimer
  10. Bonjour
    Je suis de Bruxelles et je cherche qq'un qui pourrait me réparer (recouvrir) mes talons.
    Avez vous des adresses?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Normalement tous cordonniers devraient vous donner satisfaction. Je suis incapable de vous donner une adresse, mais faites un tour sur des fora d'amateurs de chaussures comme depiedencap, engrandepompe, des rubriques de bonnes adresses leurs sont consacrées, ainsi que des avis d'utilisateurs ( à prendre avec beaucoup de recul sachant qu'il y plus d'amateurs que de connaisseurs capables de juger un travail parfait fait dans les règles de l'art )
      Bonne recherche très amicale.

      Supprimer
  11. bonjour ,

    Tout d'abord tres bon blog!!!! vraiment génial!!
    J'ai une petite question avec quel teinture recouvrez vous les talons plastique?J'ai un souci sur une paire de botte d'une client les talons ont complètement décoloré( couleur brut du plastique beige sur une paire de couleur marron foncé donc pas très esthétique)
    Merci d'avance est continuez c'est super!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Merci pour vos compliments,
      Nous teignons les talons plastique avec les couche de fond professionnelles, Magix, Tenax, Saphir, etc...et une finition à la bombe aérosols de la marque Magix, saphir, etc...
      Bon travail !
      Très amicalement.

      Supprimer
  12. Bonjour,
    Je cherche une information mais je n'ai pas trouvé. Pourriez vous m'aider?
    J'ai des chaussures à talons fins voire aiguille. Je voudrais mettre des talons carrés ou bloc. Croyez vous que c'est possible? Merci!
    Cdt
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      C'est une réparation que nous faisons régulièrement pour deux raisons principales, pour améliorer l'assise, remettre en état des chaussures aux talons cassés ou trop abîmé, etc...
      Par contre si on peut changer l'assise et l'esthétique la cambrure élément incontournable nous rappelle à l'heure pour différents paramètres dont la hauteur des talons pour une bonne portée.
      J'en parle dans d'autres sujets, ( de la bonne hauteur des talons femme comme homme ), ( le cambrion ou la Rapid Cambrure ).
      Très amicalement

      Supprimer