vendredi 11 mars 2011

Comment réparer une fermeture à glissière.


Bonjour,

En plus des chaussures ( Cuissardes, bottes, bottillons etc...) Les fermetures à glissières sont présentes sur beaucoup d'accessoires, sacs, vêtements, porte feuille, porte monnaie bref dans toute cette gamme de la maroquinerie et de la bagagerie.
Les fermetures à glissières pour leur production en général sont en deux matériaux, nylon, métal ( laiton, alu ), l'alu étant fragile, toujours privilégié le laiton, produites en deux présentations, séparables, non séparable.
Un sujet est écrit
" Toutes les fermetures à glissière de votre cordonnier ".





Les chaussures sont neuves, sur cette production la glissière est en alu. La tenue a été de quelques heures seulement, une maille a sautée.
La fermeture est pourtant de grande marque. J'ai d'autres exemples, je sais par nos représentants que les fabrications de certains accessoires, de produis qui semble comparables, en présentation, donc en qualité mais pas en prix, selon les endroits de ventes ne le sont pas.






Par exemple pour un fermoir, l'aspect extérieur est le même, mais la fabrication intérieure est différente.
Cette marque nous l'utilisons à l'atelier mais en laiton, c'est la première fois que je la vois en alu, le client me donne l'explication.
Ne pas s'étonner quelquefois de la disparité des tarifs.





Bien qu'on ne puisse en aucun cas généraliser, les éclairs sont en nylon dans les chaussures, la sellerie, la bagagerie, la maroquinerie, et sur les vêtements, les gros accessoires ( bottes de motos ) en métal. mais l'inverse cependant se rencontre fréquemment .




Les réparations sont possible sur les glissières non séparables, lorsque malheureusement elles se séparent sans raison.










Les autres réservées aux vêtements à quelques rares ameublements, d'une manière rarissime en bagagerie, sont à changer en cas de problèmes sur le verrouillage bas de mise en oeuvre dessertis ou manquants.
Pour les autres soucis hauts, ils sont résolus comme les autres sans inconvénients.
Nos crépins d'ailleurs ne nous fournissent pas ces systèmes d'encliquetage.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/12/comment-diminuer-et-couper-une.html





Certaines assez rares à double chariot " bouche à bouche " avec ouverture dans les deux sens, sont plus fragiles plus difficiles à réparer, lors de la fermeture l'encliquetage bas doit être parfait, à manipuler avec beaucoup d'attention.
Elles permettent avec des vêtements longs ou trois quart de s'asseoir avec facilité en ouvrant vers le bas;
La qualité de fabrication des mailles, leurs matériaux est très important.


                                                 





Les inconvénients se produisent sur toutes les fermetures, nylon, métal, séparable ou non..
Ils se retrouvent pourtant à mon avis plus fréquemment sur les éclairs en nylon non séparables.
Cela est du dans une immense majorité des cas à un manque de sérieux des fabricants dans leurs productions. Tenir compte des fabrications exotiques de glissières faites n'importe ou et n'importe comment avec de mauvais matériaux à vil prix.




























Les problèmes :
les fermetures à glissières sont faites pour tenir fermer, pour se fermer et s'ouvrir, à la demande et selon les désirs de l'utilisateur. Dès que ces conditions ne sont plus respectées, cela relève de la réparation, ou du changement.

Les causes :
Coupe, usure, découpe de la trame : En premier pour moi des mauvaises conditions d'utilisations et entretiens, j'en parle ici :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/10/pour-la-longevite-des-fermetures.html

Perte du chariot :
Par le haut ou par le bas de l'éclair. Les fabrications sont uniquement mises en cause, avec des productions économique, sans arrêtoirs de fermeture en haut et sans arrêtoir d'union en bas.

Le chariot :
L'usure, avec une utilisation intensive, des condition mauvaises d'utilisation,

Casse de la tirette de chariot :
Il faut savoir que de très rares fermetures à glissière possèdent une tirette vérouillable pour qu'elle ne batte pas sur la chaussure, qu'il faut la tirer vers le bas avant pour la déverrouiller et la mettre en action. Les utilisateurs ne le sachant pas tirent normalement cette tirette vers le haut et la casse irrémédiablement. les personnes brusques sans attention arrivent facilement aux mêmes résultats sur les tirettes normales.



L'agrément des marques, le SAV des chausseurs, permettent l'approvisionnement des pièces d'origines qui permettent toutes les réparations. Boutons, pressions, sigles, motifs, boucles, semelles, talons, etc...











Ici la réparation du chariot, sans ces accessoires, sur des chaussures neuves, le changement du chariot ou de la fermeture est deviennent les seules perspectives.






lorsque nous n'avons pas les pièces de remplacement d'origine et que la clientèle le sollicite, pour l'image de marque, l'esthétique, l'harmonie et l'équilibre, nous remettons en place les éléments d'origine, ici le chariot.






Ouverture des mailles :
la fermeture ne fonctionne plus. A la fermeture derrière le chariot, les mailles se séparent, qu'elles soient en nylon ou en métal. Ainsi ce n'est plus une fermeture, mais une ouverture à glissière.





Ouverture des mailles en partie basse :
La fermeture fonctionne normalement. Dans ce cas différent du précédent, mais comparable à la perte du chariot, avec pourtant le même résultat, c'est un manque de sérieux du fabricant dans sa production qui est à mettre en cause.
En effet toutes les glissières ont en parties hautes et basses, des arrêtoirs, des unions. les fabricant qui utilisent comme nous des éclairs au mètre en rouleaux, ne tiennent aucun compte des ces éléments et posent leurs fermetures simplement coupées sans qu'elles soient arrêtées.
Deux résultats, les mailles s'ouvrent du bas, le chariot peut s'enlever du haut, mais bien évidemment du bas aussi.
C'est à mon avis le problème le plus récurrent. Nous sommes confrontés régulièrement à ce problème sur des chaussures neuves de clients avec quelques ports seulement, mais en SAV pour des souliers neufs, ou les fermetures éclairs s'ouvrent à la partie basse.




les remèdes :
Coupe, découpe, usure de la trame :
dans tous ces cas normalement, changement de la fermeture. Il nous arrivent parfois dans des cas très particuliers, de mettre des pièces sur la trame. C'est toujours très difficile ( méticuleux ) à faire.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2011/11/comment-reparer-la-trame-dune-fermeture.html

                                                   
                                           

Perte du chariot :
On le change avec un accessoire aux mêmes caractéristiques, nylon, métal, largeur des mailles.

Conservation du chariot :
A l'inverse, en cas de changement de la glissière sur un bagage de marque ou le client est toujours désireux de conserver les sigles et les logos, nous remettons l'ancien ou les anciens curseurs, à condition que le mariage mailles / chariot soit compatible.




.

Désolidarisation du chariot :


Le client nous apporte celui ci, on le remet en place, soit par le haut, soit par le bas de la fermeture. Il faut impérativement remettre les parties manquantes, arrêtoirs du haut et arrêtoir union du bas.
Si c'est relativement simple pour les glissières en métal, celles en nylon posent de grosses difficultés pour cette opération.
Il est toujours possible en partie haute de faire des arrêtoirs en peausserie d'une manière très solide et efficace sur les mailles prises en sandwich.
On peut également le faire en partie partie basse " union " de la même manière, cette solution se retrouve particulièrement sur les sacs la fermeture à glissière étant libre sur les derniers centimètres. Sur souliers également.
Des fabrications d'origines reprennent cet particularité.





( On ne pose en aucun cas les arrêtoirs métalliques sur les maille, mais sur la trame ).
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/10/comment-diminuer-et-couper-une.html

Casse de la tirette :
Changement du chariot. Parc contre il existe des accessoires, des tirettes de remplacement, avec un système de mousquetons, d'anneaux à sertir que l'on passe sous la languette du chariot. Trouver le même chariot, n'est pas toujours possible.
Bien faire attention lors de la pose à conserver le système de sécurité du chariot.
Comme tous les autres accessoires, elles existent en plusieurs coloris, de formes et d'attaches différentes.






Le chariot :
lorsque l'on remonte le chariot, la fermeture ne se fait pas , alors qu'à la descente la fermeture semble fonctionner. procéder comme pour le problème en dessous, ouverture des mailles.





Ouverture des mailles :
Le plus simple en premier lorsque le fermeture est bien arrêtée en partie basse mais qu'à la fermeture derrière le chariot, elle s'ouvre, on peut raisonnablement et tranquillement resserrer le chariot à la pince. Il faut être très attentif et précautionneux, pour ne pas le casser ou le bloquer, mais avec l'habitude on réussit très souvent à remettre la glissière au bon fonctionnement.

En second si le résultat désiré n'est pas obtenu, on change la partie mobile. Il faut prendre l'accessoire qui correspond exactement aux maille de la fermeture en couleur,matériaux, nylon ou métal et en largeur de maille. Bien mettre le chariot dans le bon sens car il en a un malheureusement.





Ouverture des mailles en partie basse :
Remettre le chariot d'origine, ou un autre de remplacement avec les mêmes spécificités. Plusieurs solutions, pour des souliers, bottes cuissardes etc...introduire le chariot par le bas les deux côtés de la fermeture sont séparés, c'est le chariot qui fermera l'éclair. pour un sac, un accessoire, sans arrêtoirs haut et bas, les deux solutions sont envisageables, pour le haut, il faut à l'aide d'une pince, remettre les mailles dans la position de fermeture sur quelques centimètres, puis introduire le chariot par son " cul ". remettre un arrêtoir union avec toutes les difficultés décrites pour les mailles en nylon.



Tous les cordonniers ne s'amusent pas à ces exercices, dans ceux qui essaient, Chacun à ses trucs, celui ci à essayer de contourner le problème sans résultats probants, les bottes nous sont amenées pour la réparation;




Pour les cordonniers en SAV, c'est très souvent que nous sont apportées des bottes aux fermetures fonctionnant parfaitement, mais aux chariots sans sécurité. Les glissières à la traction s'ouvrent toutes seules. Attention aux braguettes et aux pantalons, jupes, etc...

A l'essayage, la cliente déchire la trame, casse la tirette, prend la languette dans la fermeture, etc...Selon le cas il faut changer le chariot, changer la fermeture, mais ces bottes neuves, en cas de remplacement de la fermeture doivent retrouver un chariot à la marque du fabricant. Nous sommes amenés à faire parfois des prouesses d'ingéniosité pour arriver à cette réalisation.
Lorsque la pose basse de l'arrêtoir union peut poser des soucis aux personnes non habituées à ce genre d'exercice, les cyanocrilates peuvent résoudre facilement le problème condition de savoir bien les utiliser.
Des " arrêtoirs " en peausserie prenant la base de la fermeture en sandwich, collés et cousus sont très efficaces et du plus bel effet en haut comme en bas. Certaines productions de luxes pour les finitions, procèdent ainsi d'origine.




Il faut savoir que dans un atelier ou travaillent plusieurs ouvriers, c'est toujours au même, celui habitué à ces bricolages que la demande est faite, compte tenu des difficultés. Avoir quelquefois les nerfs solides pour ne pas piquer une crise, remettre les deux côtes à la même hauteur, relève parfois de la gageure.






j'en parle dans le message cité plus haut, c'est un problème de conscience de l'artisan qui peut très souvent réparer, au lieu de changer, mais bien sur pour une somme beaucoup plus modique, avec des difficultés sans rapport avec le prix demandé.






L'amateur aura une idée de la possibilité de réparation de ses fermetures à glissières, pourra demander à son cordonnier de les effectuer, mais devra à mon avis s'abstenir d'entamer un travail de ce genre, réservé aux professionnels.
Très amicalement,
Tictac

45 commentaires:

  1. Coucou,moi ya juste une partie du fermoire qui est sortie. Est t'il possible de le remettre? si Oui comment stp ???
    merci pr ta reponse Ton blog est super sympas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas chez le cordonier ! Voila bsx !

      Supprimer
    2. Mais demandait pour réparer seul ! Voilà bsx

      Supprimer
  2. Bonsoir,

    Que voulez vous dire juste une partie, Ou le chariot est hors des mailles, ou il ne l'est pas.
    Un peu plus de renseignements en complément ?.
    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  3. bonjour, moi j ai un pb sur la capuche du manteau de mon fils , la fermeture ferme bien , mais des qu on tire sur la capuche , celle ci "saute" et se detache, y a t il une astuce, la fermeture est elle reparable ? merci d avance

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Si je comprends votre demande, la glissière fermée s'ouvre à la traction. Sur une capuche, normalement toujours amovible, il s'agit d'une fermeture séparable. Il est toujours plus difficile d'avoir une action sur ces dernières, que sur celles non séparable.
    la meilleure solution est de trouver un artisan qui connait et veut bien s(y pencher pour définir le problème ecxat.
    Autrement vous pouvez essayer de resserrer le chariot au " cul " de chaque côté avec beaucoup d'attention avec une pince coupante de devant dont les becs permettent une action précise.
    Bonne réussite. toujours à votre disposition, très amicalement.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    ma demande concerne la fermeture éclair d'un portefeuille (coté portemonnaie) assez couteux à l'achat il y a 1 an. Je cherche quelqu'un sur Paris capable de le réparer sans succès.
    Avez vous une adresse à me conseiller?
    Merçi d'avance

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,
    J'ai quitté la région Parisienne depuis très longtemps, porteuse de bons professionnels,et serais incapable de vous donnez une adresse.
    Rien malheureusement prouve que votre fermeture à glissière soit réparable, seul un professionnel peut faire un diagnostic, avec quand c'est possible, la bonne volonté de réparer plutôt que de changer.
    C'est mon leitmotiv, mais tout professionnel qui se dirige en plus de la réparation des chaussures, vers les autres secteurs du cuir, doit tranquillement vous donner satisfaction.
    Désolé de ne pouvoir faire plus pour vous, bonne recherche et chance.
    Toujours à votre disposition,
    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Merci pour cet article qui est excellent. Malheureusement j'habite aux USA où on ne fait pratiquement pas de réparation. Je viens juste de jeter un très beau sac parce que je ne trouvais personne pour me le réparer. J'aimerais traduire votre article et le mettre sur mon site si vous m'en donnez la permission. Bien sur je vous rendrez hommage, et mettrez un lien vers votre site.

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir,
    Merci pour votre demande,De quoi parle votre site? auriez vous la gentillesse de nous donner son adresse que nous puissions vous rendre la politesse par nos visites.
    Sans parler d'hommages qu'il ne mérite pas,le lien de mon blog suffira simplement, il est déjà lu aux USA,cela fera merveilleusement des lecteurs en plus.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. bonjour le fermeture de mon sac fred perry, quand je la tirais les mailles ne se fermaient pas derriere alors a un moment elle est reste coincé j'ai tiré trop faire elle s'est cassé ?
    un cordonnier peut il me la reparer ? et si oui a quel prix ?

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir,
    Il m'est impossible de dire sur une simple demande si une fermeture relève de la réparation ou de du changement, même les photos ne nous renseignent pas assez sur son état exact. Il est impératif d'avoir le support en main.
    Tous les cordonniers ne rentrent peut être pas non plus dans cette démarche de réparation.
    Le prix varie, du cordonnier en fonction de ses tarifs, mais aussi de la difficulté de la remise en état.
    Certaines sont un jeu d'enfant par rapport à d'autres particulièrement difficiles.
    Je dirais de 10 à 18 euros.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, j'aimerais savoir s'il est possible de changer la direction d'ouverture d'une fermeture éclair d'un sac à main?
    Merci!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    On pourrait penser la question anodine, mais pas tant que cela!
    En premier si une client/e me fait cette demande à l'atelier, je lui demande la raison. Si vous avez la gentillesse de me répondre,je pourrait peut être argumenter dans une autre direction.
    Voyant le sac on voit beaucoup de choses,sens, matière, mélal/nylon,autre fermeture,
    bandoulière,poignée,tout cela peut avoir de l'importance selon les désirs.
    Mais je vais vous répondre d'une manière générale, OUI on peut changer le sens
    d'ouverture d'une fermeture à glissière, c'est une de nos préoccupations journalière selon les supports lors des remontages.
    Le seul inconvénient pour moi,une certaine fermeté à l'utilisation.
    (pour tous travaux aux montages un peu compliqués,je prends des photos avant démontage,cela m'a été très utile souvent, même si l'habitude nous donne des éléments)
    D'origine,les éclairs ont leurs curseurs dirigés ouverture/fermeture par rapport à la fabrication/sens des mailles qui sont différentes d'un côté par rapport à l'autre. On peut changer ce sens,d'ailleurs d"origine cet possibilité existe sur les éclairs séparables/non séparables,à double chariots,à fermeture vers le centre, ouverture vers l'extérieur, ou fermeture vers l'extérieur, ouverture vers l'intérieur.
    Plsieurs solution,la meilleure mais la plus difficile et onéreuse, est le changement complet de la glissière et de son sens.
    La deuxième, enlever les arrêtoirs et l'union,
    remettre le curseur dans La direction désirée, ressertir arrêts et union.
    Une troisième est d'envisager la mise en place d'un deuxième chariot glissière fermée,ouverture vers l'intérieur,fermeture extérieure.
    L'autre inverse, mise en place d'un deuxième chariot glissière ouverte, fermeture vers l'intérieur, ouverture extérieure
    Je pense cette liste de possibilités exhaustive? car je n'en voit pas d'autre.
    J'attends si vous le pouvez des précisions, ou marque et modèle du bagage,en espérant d'ors et déjà vous avoir éclairé un peu.
    très amicalement

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,

    J'ai une paire de bottes à fermetures éclair asez anciennes 5/6 ans. La tirette d'une des bottes m'est carrément restée dans les mains, sortie complètement de son rail. L'arrêt a complètement sauté (toute petite pièce en métal avec 3 griffes) ! Mon coordonnier a refusé de s'en occupé ... J'ai essayé de remettre la tirette par le haut, mais impossible bien entendu ... N'y a t-il vraiment qu'un professionnel "compatissant" qui puisse réaliser la réparation ou avez-vous une astuce pour que je puisse m'en sortir toute seule ?
    Merci d'avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  14. bonsoir,
    Si vous n'arrivez pas à une remise en état vous même, j'ai bien peur que vous soyez obligé de trouver un cordonnier " compatissant " cet entre parenthèse semble d'ailleurs pour ce genre d'exercice de plus au gout du jour par les temps qui courent.
    Mais je vois des lecteurs/trices qui s'aidant du blog parviennent à des merveilleuses choses.
    http://tellestelle.canalblog.com/archives/2012/11/05/25457408.html
    Bonne recherche / chance,et peut être courage.
    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Merci Tictac pour votre réponse hyper rapide.
    Il y a effectivement des lectrices très courageuses, patientes et adroites !!
    Si ma logique est bonne ... pour remettre la tirette dans son rail, il faudrait que je découse la glissière à partir du bas de la botte ... c'est bien ça ?? Cela me semble bien difficile vu la faible prise et surtout comment recoudre après ? Y-a-t-il un blog qui explique comment remettre une tirette ? Encore merci d'avance pour votre aide et pour le temps précieux que vous passez à nous répondre.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,
    Si j'ai compris votre description, il s'agit d'une éclair en nylon.
    Vous pouvez normalement remettre le chariot aussi par le haut Il vous faudra par contre remettre un arrêtoir.
    J'espère avoir bien compris car vous parlez de tirette, moi de chariot?
    Des blogs qui expliquent, modestement je crois être un des seuls à évoquer ces possibilités.
    Bon courage.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  17. bonjour, mon fils a une superbe doudoune neuve mais il a cassé la tirette ainsi que le chariot si j'ai bien compris les termes il ne reste que la fermeture en parfait état existe t il une solution pour ne changer que l'essentielle.
    merci .
    amicalement.

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir,
    Si vous dites que la fermeture est en parfait état, il est normalement possibles de la réparer.
    Comme je l'ai déjà dit les glissières séparables posent plus de problèmes que les non séparables.
    Il faut pour la réussite trouver le chariot de remplacement d'origine ou identique à celui d'origine.
    Comme pour les parapluies en dehors des fournitures des fabricants ou les pièces de remplacement doivent être parfaitement aux côtes d'origine, nous les prélevons sur des supports usagés ou jetés, elles nous permettent des travaux parfois impossibles autrement.
    Nous sacrifions aussi des éclairs neuves, pour prélever la pièce compatible pour la remise en état.
    Si vous n'y arriver pas vous même, il faudra trouver l'artisan qui pratique/accepte ce genre de bricolages.
    Bonne recherche, bonne chance.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Tout y est pour réparer. Exemplaire!
    Comme vous le notez à diverses reprises, pour éviter de réparer il vaut mieux se fournir en bon matériel et à ce sujet justement, sauriez-vous conseiller une marque ou un fournisseur sérieux pour une fermeture de 60cm qui doit équiper un sac de voyage en cuir relativement ferme.

    Merci de vos remarques et conseils.

    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    Pour nous les fournisseurs sérieux sont nos crépins, normalement ces points plus entrepôts, hangard de stokage, que magasins de vente traditionnelle en principe ne vendent pas au particulier à l'unité.
    Vous pouvez essayer par les pages jaunes d'en trouver, mais un cordonnier devrait vous " dépanner " gentiment.
    Les marque de fermeture à glissière sont principalement éclair prime,éclairyl et YKK avec lesquelles personnellement j'aime bien travailler.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  21. Étant cordonnier moi-même, au Canada province de Québec
    je trouve votre site très biens

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,
    Le Québec est une province fidèle du blog puisque sans parler des passionnés, vous êtes le deuxième cordonnier à venir faire un tour dans cet espace.
    Si les appréciations des amateurs sont reçues avec plaisir, Il n'existe pas de meilleures récompenses que les compliments des professionnels.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  23. Quand il y a pas de place pour mettre un arret en haut de la fermeture-éclair ils faut-ils enlevez des dents ou mailles si vous aimez mieux....et pourquoi enlever des dents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Oui il faut enlever des mailles justement pour faire la place pour la pose des arrêts.
      Très amicalement.

      Supprimer
  24. Connaissez-vous les marques suivantes de fermeteure-éclair-ACME,CLIX,CAN-ZIP....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je suis désolé je ne connais pas ces marques de fermetures à glissière.
      Très amicalement.

      Supprimer
  25. Bonjour,
    J'ai une paire de bottines neuves qui comporte une fermeture à l'arrière, sauf que sur l'une d'elle le chariot est rester coincer en haut et les mailles sont ouvertes. J'ai du du insister un peu pour la fermer car la paire de gauche accrochait un peu pour la fermeture....A l'aide elles sont neuves et le seul coordonier que j'ai vu m'a dit de les jeter !!!! snif...

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    N'étant pas votre cordonnier, je ne vais vous être d'aucune aide. Et je n'accepte aucun réparations liées au blog.
    Vous avez vu un cordonnier, il y en a bien d'autres. Si la réparation est impossible, le changement ne pose aucun problème, seulement celui de payer la réparation.
    Les cordonniers modernes me paraissent quelque peu inconséquents de conseiller de jeter des bottes neuves!
    A quoi servent ils ?
    Bonne recherche.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour, j'ai une veste que je ne peux plus fermer car l'arrêt inférieur de la fermeture éclair qui s'emboite dans le chariot a été cassé ou perdu. J'ai pensé aux sets de réparation qui incluent des arrêts, mais uniquement pour fermetures non séparables qui ne sont pas utiles dans mon cas. Existe-t-il une solution, et où trouver cette pièce svp ? Si cette pièce a un nom, ce serait gentil de bien vouloir me l'indiquer, pour faciliter mes recherches. Merci d'avance. Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour,
    J'ai essayé de faire ce bricolage sans jamais réussir. j'ai sacrifié des fermetures neuves pour récupérer la partie manquante, les pièces d'origines n'existant pas,
    C'est dire à quel point les fabricants ne croient pas que ce soir possible de réparer cet endroit.
    Les soucis viennet de la trame endommagée, désagrégée par l'utilisation.. sur une glissière neuve ce serait possible.
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  29. Boujour,
    Je souhaite inverser le sens d'ouverture d'une fermeture éclair. Puis-je retourner simplement le chariot en le desserrant puis le resserrant à la pince par exemple, ou bien faut-il tout découdre puis recoudre ?
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Mis à part une utilisation particulière, pourquoi vouloir changer le sens de fermeture ?
      Mais oui on peut changer ce sens. Par contre un peu de renseignements m'aurait aidé. Métallique ou nylon, prisonnière ( sac ), libre d'un côté, ( chaussures, porte monnaie ), présence ou pas d'arrêtoirs et d'union.
      Les fermetures à simple chariot ont toutes le même montage. Les tétons de verrouillage des maillons sont toujours dirigés dans le sens de fermeture.
      Dans les doubles chariots, " bouche à bouche " automatiquement l'un est monté à " l'envers ".
      Je vous déconseille d'ouvrir le chariot,
      suffisamment le désolidariser, pour le resertir vous allez le casser.
      De toutes manières vous ne pourrez pas le remettre en place pour une bonne utilisation de cette façon..
      Il faut non pas tout découdre, simplement un côté, arrêtoirs ou union. sortir le chariot et le présenter dans l'autre sens.
      Sur une métallique on a récupérer l'union, le sertir à la pince.
      Sur un nylon attention c'est une autre histoire. Recoudre pour terminer.
      bonne réussite.
      Très amicalement.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      La fermeture est en nylon et prisonnière : elle sert d'ouverture sur une grande poche de sac type besace. Je ne crois pas qu'il y ait d'arrêtoir, chaque bout étant cousu dans la doublure du tissus.
      A la lumière de vos explications, j'envisage non plus de retourner la fermeture, mais plutôt de rajouter un chariot pour avoir le choix du sens d'ouverture.
      Merci pour vos conseils.
      Cordialement.

      Supprimer
  30. Bonjour,
    J'ai un manteau long avec une fermeture à double curseur.
    En refermant le bas de mon manteau, le curseur du bas est sorti et m'est resté dans les mains. Mon manteau était donc à moitié fermé avec le curseur du haut à mi-parcour, mais le bas du manteau ouvert sans curseur.
    Non sans mal, dent par dent, j'ai réussi à sortir le curseur du haut. J'ai donc les deux curseurs en ma possession mais un manteau ouvert que je ne peux plus fermer !
    Savez-vous si une réparation est envisageable ?
    Merci d'avance pour vos précieux conseils.
    HD

    RépondreSupprimer
  31. bonjour,
    Si le chariot du bas est sorti ce n'est pas sans raison, il est certainement cassé ou légèrement ouvert.
    Je l'ai écrit dans le message

    Certaines assez rares à double chariot " bouche à bouche " avec ouverture dans les deux sens, sont plus fragiles plus difficiles à réparer, lors de la fermeture l'encliquetage bas doit être parfait, à manipuler avec beaucoup d'attention.

    mais j'en ai déjà réparer. Il faut être à même de savoir si une réparation est possible, que vous soyer assez habile pour le savoir, le remettre en état ou le changer. ou qu'un artisan se penche sur votre problème.
    le vêetement en main est al meilleure des choses.
    bonne chance.
    Très amicalement;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre réponse rapide.
      En effet, l'un des deux guides en bas présente une petite excroissance qui, je pense, fait office de butée. Le curseur a dû passer "par-dessus". Il faut que je trouve un moyen de le faire repasser dans l'autre sens. Je pensais au début "élargir" légèrement le curseur avec une pince pour lui permettre de passer l'excroissance, mais on m'a fortement déconseillé de toucher au curseur en lui-même... Je suis bien embeté...

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Il ne faut jamais toucher au chariot, surtout ne pas l'ouvrir pour sa remise en place, il casse irrémédiablement au sertissage.
      Il arrive pourtant quelquefois d'être obligé de le resserrer; ( avec amour )
      pour une remise en place du curseur, il faut soit enlever un arrêtoir haut, lorsqu'il n(y en a pas et que l'arrêt se fait par une courbe rentrée entre le support et sa doublure, découdre passer le chariot, recoudre.
      Il est beaucoup plus facile de travailler sur des fermetures à glissière métalliques que sur celles en nylon.
      Pour toutes modifications, rétrécir, pose d' arrêtoirs, etc...
      très amicalement.

      Supprimer
  32. bonjour j'ai une valise neuf en essayant de la ferme la fermeture c'est caser et t'il possible de la réparé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il est impossible de dire sur une simple demande si une fermeture relève de la réparation ou cassée, irréparable du changement, même les photos ne nous renseignent pas assez sur son état exact. Il est impératif d'avoir le support en main.
      Très amicalement.

      Supprimer
  33. Bonjours,
    J'ai trois rails du même coté qui se sont enlevés !
    J'ai gardé un rail es-ce-que c'est possible que je le t
    remete et comment !?
    Merci d'avance er désolé pour les faute d'orthographe !

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,
    Si je comprends bien par rails vous entendez " mailles "
    Dans ce cas malheureusement il est impossible de réparer ce genre de problème.
    C'est du moins mon avis et mon expérience;
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci quand même !!
      Je vous félicite pour se blog formadable !!!!

      Supprimer