dimanche 16 février 2014

Comment teindre des chaussures en " Daim " Veau Velours, Nubuck, Etc...

Bonjour,
Ce matin à l'atelier,une teinture à faire sur des chaussures en " daim ".
Dans un article précédent on avait vu La préparation à la teinture
 Des extraits de ce messages,
Selon les différents cuirs :
Deux principaux support, les cuirs lisses / grainés avec toutes leurs variété, les daims, veaux velours, nubuck, mouton.
la préparation à la teinture est obligatoire, pour ces cuirs lisses ou grainés.
Pour les daims, mis à part des informations complémentaires que je ne connais pas, elle est inutile ou plus exactement simple, un dépoussiérage parfaitement fait.
Il sera pratiqué à la brosse à daim, 
Avec une brosse relativement dure et rigide, les brosses à reluire sont inefficaces, mais la meilleure solution reste la soufflette. Accessoire merveilleux pour mille choses, dépoussiérage, nettoyage, séchage, la mise en place ou le retrait d'accessoires, etc...
dépoussiérage, nettoyage, séchage, la mise en place ou le retrait d'accessoires, etc...

On ne peut écarter les peaux exotiques, les reptiles, serpents, crocodiles, Lézards, poisons, etc...qui se teignent après préparation extrêmement bien.




Les boukbinders, polish binder, les plastiques, qui sans préparation ( attention aux dissolutions ) se teignent parfaitement bien également. 







Aux cuirs vernis mis à part l'exemple exposé plus bas, ne se teignent pas.

                                                   


Les raisons de ces teintures :
Plusieurs raisons à cette sollicitation, en premier ces goûts et couleurs, qui ne se discutent jamais, ( certains coloris tendres, la fragilité, la difficulté de certains cuirs à l'entretient ).
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/09/modifications-regroupement.html

En second les cérémonies, mariages, anniversaires, réceptions, etc...ne pas croire que cette éventualité est rare pour la mise en harmonie avec le reste d'un ensemble, la demande est importante.
Un peu comme cette " mise à la bonne hauteur de talons " pour les hommes plus petits que leurs dames.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2009/08/de-la-bonne-hauteur-des-talons.html

En dernier les tâchessalissures, marques de gras, d'eau, etc... lorsqu'en bout de parcours, le client n'est pas satisfait du résultat des produits réservés à cet usage indélébiles, lorsque l'on ne peut les enlever, il faut couvrir.


                                                                      
                                                                      

                                                                      


                                                                     

Aujourd'hui encore la cause la plus souvent invoquée, les taches. 
Sur les daim, veaux velours, nubuck, la préparation est réduite, la soufflette suffit.
L'amateur utilisera une brosse pour le meilleur dépoussiérage.


                                                                     

Ensuite les conseils et explications, démonstrations  pour que le client fasse lui même cette transformation. 
C'est toujours notre démarche pour les teintures, l'entretien, les salissures, les patines et les glaçages.
Comme souvent ayant  peur à tort du mauvais résultat il nous demande d'effectuer l'opération.
C'est un jeu d'enfant salissant, il faut la teinture, de la couleur choisie par le client, un récipient, un pinceau, les chaussures et en route. 
La teinture liquide en flacon est la même pour les daims et les cuirs lisses.
La teinture en bombe uniquement pour les cuirs lises
les produits d'entretien sont spécifiques pour chaque catégorie, bombe velours pour les daims, crème pour les cuirs lisses
Sachant que les crèmes modernes peuvent être utilisées pour toutes les catégories de peausseries pour leur plus grand bien d'entretien, alors que des produits spécifiques existent pour chacune d'elles.
Par contre elles changent l'aspect esthétique et la couleur, ce qui bien sur n'est pas le but recherché mis à part expérience particulière.





On aperçoit bien la raison de ce changement, des traces de stylo ou de feutre rouge.
Un article va paraître sur les taches, comment les enlever. On peut dors et déjà dire que la principale source de réussite est l'action immédiate.
Ces " écritures " anciennes résistent au produit spécifique; Une seule solution la teinture, la cliente accède à notre recommandation de teindre toujours si possible en plus foncé.


Une chaussure sur les deux est faite.


Les deux.


On se rend bien compte ici que la première couche de teinture ne suffira pas, il faudra renouveler l'opération, uns deux, trois fois, le nombre nécessaire jusqu'à l'obtention d'un résultat parfait.
Teindre les coutures selon les types de fils employés relève parfois de l'exploit pour leur faire prendre la couleur!



Une autre couche puis une autre.
les " daims " absorbent merveilleusement le produit, ce n'est pas sans " risques " de passage du côté chair dans les certains souliers, bottes, bottines, mocassins, sans doublures, souples et fines, sur les poils pour les peausseries en mouton. comme ici.



Terminer par un coup de brosse à daim, de crêpe, un Un morceau de crêpe, la soufflette pour redresser le velours collé par le produit.
Pour enlever la fine couche de poussière qui se forme très souvent au séchage.
La teinture étant un changement de couleur, il est à mon avis nécessaire de faire une finition pour donner cet aspect de neuf que ne donne pas la teinture.
Pour les " daim " une vaporisation de bombe velours dans la couleur, pour les cuirs lisses, le passage d'une crème dans la couleur.
Une petite raideur de la peausserie peut apparaître au séchage, les ports à l'utilisation, l'entretien, feront disparaître rapidement ce petit inconvénient.




Le résultat final.
Ne reste plus que la livraison, nous espérons la satisfaction de la cliente, notre principal soucis.
Nous conseillons pour la meilleure longévité et l'esthétique des souliers le suivi par un entretien approprié.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2009/09/daim-veau-velour-nubuck-entretien-trucs.html

Nous verrons un autre jour, la teinture sur cuir lisse ou grainé.
Très amicalement.
Tictac le besogneux.















5 commentaires:

  1. Monsieur,

    Vous n'êtes pas besogneux, vous êtes compétent, travailleur et acharné :)

    Une teinture dans les tons rouge acajou est-elle envisageable sur du vv/daim (y a-t-il une différence ?) noir ?

    Bien cordialement,

    Sylvain Roussel

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, en imperméabilisant du daim beige j'ai commis une erreur en mettant de l'imperméabilisant pour daim brun. Savez vous comment rattraper les taches un peu brunes sur les chaussure? Merci de m'aider.

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je pense que ce n'est pas de l'imperméabilisant que vous avez vaporiser car quelque soit la Marque ils sont tous incolore!
      Sans doute une bombe velours pour la rénovation du veau velours, nubuck, été...qui elles font de différents coloris.
      Il existe des produits détachants mais enlever ce genre de coloration n'est pas des plus facile!
      J'irai voir un professionnel qui estimera l'ampleur du dégât vous conseillera ou proposera la remise en état.
      Nous avons nous trucs, nos moyens d'investigation qur nous ne divulguons pas qui ne sont pas à la portée de l'amateur.
      Bonne chance .
      Très amicalement

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Avez-vous une boutique sur paris ou dans la région parisienne ? J'aurais besoin de teindre une paire de bottes en nubuck. Impossible de trouver votre adresse !

    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Depuis très longtemps j'ai quitté Paris.
      Mais de toutes façon le blog est anonyme et toutes les demandes de réparation sont systématiquement refusées.
      Par contre tout cordonnier va satisfaire votre demande.
      Ces supports sont pour moi les plus faciles à teindre car sans préparation.
      Vous pouvez le faire vous même, c'est ce que je conseille en faisant la démonstration au magasin.
      Très cordialement.

      Supprimer